Tuesday, December 12, 2006

torn

torn

5 Comments:

Blogger savonaroll said...

Y'a t'il une fin à tes possibilités d'innovations en matière de portrait?
Bravo et merci j'aimes bcp celui là

1:02 AM  
Blogger mazen said...

savo je suis content que tu ai aimé celui-là. je pense qu'il n'y a que toi pour se rendre compte de combien ça me fait souffrir de ne plus trouver de nouvelles possibilités pour dessiner encore et toujours les memes choses. et surtout à te rendre compte des fois ou je réussi a en trouver une!

2:25 AM  
Blogger savonaroll said...

Maz ce n'est pas le seul dans la serie, il y'a aussi les 3 suivants meme si celui là est mon favoris.
Celui juste aprés est génial et "The kiss" aussi me semble inaugurer un nouveau style. Corriges moi si je me trompes :-)

1:52 PM  
Blogger mazen said...

eh bien je suis content de savoir que "the kiss" te plait. c'est fait par le procédé que tu juges inefficace la plupart du temps, a savoir rattrapper un dessin raté ar un autre qui n'a rien a voir! heureusement tu ne l'as pas vu se faire comme tant d'autres, et donc tu ne peux pas réaliser quel merde c'était :)
sinon, le sujet du baiser est de plus en plus récurent depuis un moment, et je n'ai aucune idée pourquoi. ou alors vaguement. une sorte de parabole relationnelle/politique/sociale. je ne sais pas si tu te rappelles de ce dessin que je faisais souvent dans differents styles il y a 3 ou 4 ans et qui représentait un mec qui demande: "et tu reviendras?", et les cheveux d'une fille qui marche et se trouve deja hors champ et qui dit: "jamais". je ne savais pas trop pourquoi je le faisais et le refaisais, puis petit a petit c'est devenu clair que le mec c'etait la boite de pub ou je travaillais, et la fille me représentait, à lépoque ou justement je prenais la grande decision de foutre le camp. par la suite, ce dessin est devenu la piece centrale du puzzle mental qu'est "une partie de scrabble".
donc je n'ai plus qu'a esperer que le baiser se transforme un jour en une histoire qui l'éclairera d'un nouveau jour.
sinon, c'est drole que les deux dessins en questions touchent directement les rapports entre homme et femme. d'ailleurs la plupart du temps ils sont interprétés au premier degré (je vis une rupture dans ma vie, j'ai envie d'embrasser telle ou telle femme).
ou alors c'est moi qui essaye de trouver des explications tordues a des trucs simples, histoire de paraitre cool et intello. ah ouaiiis, kerbaj il pense vraiment avant de dessiner. c'est profond son truc. ah ouaiiis... géniaaaaal.

8:02 PM  
Blogger savonaroll said...

Peut-etre c'est moi que tu veux embrasser??? ... non je deconnes, pouah jamais de la vie sale intello ;-)
J'ai jamais jugé inefficace le procédé de recuperer un dessin raté mais plus precisement mis en doute le principe d'accumulation du noir. Je touves que le trop plein de noir est souvent facile et dur à maitriser, contrairement au dessin 377 par exemple ou le noir est clair et maitrisé... efficace.
Me rappelle bien de la fille qui quitte. Je penses pas qu'il y'ai d'interpretation unique, comme tu dit souvent, pour ces dessins recurents. Si ils se repetent ça doit etre precisement parcequ'ils sont de bon "conteneur" de differents signifiés qui leur permettent de se repeter sans etre jamais pareil et qui generent le besoin meme de leure multitude.

12:45 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home